À propos

Depuis septembre, je fais de la prévention auprès des jeunes du secondaire.
Je n’en fais pas assez à mon goût, puisque beaucoup d’écoles refusent mon aide
car elles disent être suffisamment bien encadrées. Je leur souhaite de tout cœur, surtout pour leurs élèves…

Sachez que si cela vous intéresse, mon programme touche l’intimidation sous touts ses formes.

Les sujets que je développe sont :

* Les ravages que l’intimidation cause sur la vie des victimes;
* Ce que les agresseurs recherchent en intimidant les autres;
* Pourquoi les témoins ne dénoncent pas ce qui se passe;
* Quand l’intimidé devient agresseur suite à la rage grandissante en lui;
* Comment les victimes de l’intimidation peuvent briser le silence;
* Les sanctions que les écoles peuvent choisir envers les intimidateurs;
* La possibilité d’avoir un dossier criminel pour les intimidateurs;
* Les moyens possibles pour les victimes de s’en sortir et renforcer leur estime d’eux-mêmes.

Voici mes coordonnées pour plus d’informations :

Isabelle Marchand (responsable) : papillon03@live.ca

 

Responses

  1. Bonjour,

    Mon fils Dave a été victime d’intimidation a l’école.( Ont habite Tingwick dans les Bois-Francs aussi St-Rédempteur près de Québec) Dave a mit fin a ses jours le 6 avril 2011. A l »age de 26 ans. Ses obsèques ont eu lieu le 16 avril 2011.
    Votre démarche m’interpelle énormément. Je suis avec vous.
    Suzie Noble

    • Bonsoir Mme Noble,
      Malgré l’écran qui nous sépare je peux sentir la douleur que porte votre coeur…
      Je me suis permis de vous écrire en privé pour le reste…
      Garder la fois qu’un jour ce fléau soit derrière nous tous!

  2. Bravo Maxime pour ta détermination.
    Je désire apporter mon soutien a la cause. Si je peut me rendre utile pour faire avancer le mouvement, je demeure disponible. Communiquer avec moi pour quoi que ce soit. Suzie Noble

  3. Bonjour Maxime

    Je veux t’appuyer dans cette démarche, et je signe la pétition par ce mémo.
    Ce problème crée un malaise tant chez les jeunes que chez les adultes,
    et notre façon de faire peut faire la différence… Avec des moyens concrets,
    nous pourrons y arriver.

    Lucie

    • merci à vous Mme Lamontagne

  4. Bonjour Mme Marchand!

    J’habite à Daveluyville depuis 1995…mes filles ont vécu de l’intimidation à l’école primaire (Notre-Dame-De-L’Assomption) et j’ai fait plusieurs démarches pour les sortir de se milieu invivable..école privée, changer de territoire avec demande spéciale.Maintenant, c’est mon jeune fils de 11 ans qui va changer de territoire pour son primaire.C’est un combat de tous les jours avec la direction qui est sans ressource.J’ai eu de fortes discussions et mon conjoint tient le coup en se mettant disponible de jours pour mon fils.Nous avons réaménagé nos horaires pour que notre garçon se sente en sécurité.Nous espérons une réponse positive pour son changement d’école dès l’automne prochain.Mes trois enfants sont doués à l’école et le tôt de décrochage est élevé dans notre secteur.Il ya également une présence très forte de revendeurs, de mariculteurs… dans notre milieu agricole.Je vous offre mon témoignage et soutien…si vous avez besoin d’une autre voix pour votre cause…voici mon no. de téléphone: 819-367-3848 Merci!

  5. Salut Maxime, je t’appuie moi aussi dans ta démarche pour avoir été moi-même un souffre-douleur pendant plusieurs année, je t’invites a lire mon article sur le sujet!!! http://melyblog.me et j’ai aussi mis un lien pour que les gens puissent signer ta pétition!! Une douleur qui fait très mal!!! Courage a toute les victimes et pour leurs parents

    • Je vous remercie du fond du coeur!

  6. Cher Maxime,

    Laisse moi te dire que tu m’as grandement impressioné! J’ai moi même été victime d’intimidation tout au long de mon primaire et une partie de mon secondaire. À ton âge, je n’aurais jamais eu le courage de faire ce que tu fais. Heureusement aujourd’hui à 20 ans, j’en suis sortie grandit et, d’une certaine façon, c’est ce qui a forgé ma personalité. Je suis heureuse que tu te tiens debout et décide d’affronter ce problème. De plus, tu as le soutien d’une mère merveilleuse et de la population! Je suis avec toi et je vais suivre avec intéret vos futur projets pour la lutte contre l’intimidation. Ne lâche pas mon grand! Comme ils disent le disent en asie pour s’encourager: « Fighting! »

    • Merci Mme Labonté!

      Maxime Collard

  7. merci maxime c’est vrais qu’il faut que ça change!!!!!
    je fait un exposer oral sur ce sujet car moi aussi je me suis déjà fait intimider… bravo!!!!!!!

    • Super Roxo!

      Maxime

  8. je sais que vous faites une marche samedi le 5 novembre à Granby au parc Miner, est-ce que l’on peut amener nos chiens faire la marche avec nous
    Merci j’attend une réponse

    Jeannine

  9. Bonjour, je me nomme Kimberly et j’ai 14 ans. Je viens de Granby et j’était présente à la marche aujourd’hui au Parc Miner.

    Je tiens à féliciter Maxime pour son courage et sa détermination et je tiens à remercier Isabelle d’avoir soutenu Maxime et d’avoir été la pour lui. Je vous remercie les deux de dire non à l’intimidation.

    J’ai moi-même été victime longtemps d’intimidation, au point ou j’ai du changer d’école. Grâce au soutiens de ma famille je suis beaucoup plus heureuse et je vais de mieux en mieux. Je comprend à quel point c’est difficile de surmonter de tels épreuves. Sa me rend triste de penser à quel point l’intimidation est rendu grave de nos jours.

    Se que vous faites est merveilleux! Ça me touche vraiment! Lâcher pas!

    • Je vous remercie de votre présence à notre marche! Tout le plaisir était pour nous et j’espère vous revoir lors d’une prochaine marche.

      Isabelle Marchand

  10. Bravo Maxime et Isabelle,
    Je ne sais pas si vous connaissez la Fondation de la Tolérance Montréal mais les écoles secondaires du Québec et même des Maritimes peuvent contacter cette Fondation qui leurs enverront des intervenants formés et équipés pour rencontrer chaque classe du premier et deuxième cycle du secondaire.

    Bon courage et que les portes souvrent pour combattre l’intimidation. Ne lâche pas Maxime le respect de ta personne est extrêmement importante.

    • Bien oui je connais la Fondation ! Nous avons été honnoré par la Fondation le 28 novembre.

      Je vous remercie pour vos encouragements!

  11. Allo Maxime,
    J’ai lue ton histoire dans les médias et sur le net. Tes mésavantures vécuent à l’école me touche beaucoup. J’aurais cru que depuis le temps ou j’avais moi-même dénoncé cette situation, les intervenants scolaire auraient été un peu plus sensibilisés à cette problématiques vécue par certains étudiants. J’ai le goût de te dire de ne pas lâcher. Je suis sur qu’un jour, les gens qui t’ont fait mal vont s’en mordre les doigts, d’une façon ou d’une autre.
    Mon expérience de vie m’a ammenées à croire que les gens qui aiment, sèment autour d’eux. Je m’appelle Marie-Claude et je suis maintenant âgée de 42 ans. J’ai la chance d’être la mère d’un grand jeune homme de vingt ans qui par le fait même a été sensibilisé très jeunes à cette problématique.
    Ne lâche pas jeune homme. Continue de te battre pour les causes que tu croix justes. Moi, de mon côté, je continue à le faire en faisant du bénévolat pour l’organisme Espace des Bois-Francs.
    Native de la région de Drummond, moi aussi j’ai choisis de déménager pour mieux recommencer. Maintenant j’habite dans la grande région des Bois-Francs. Les organismes Espaces, il y en a 11 dans le Québec; sont là pour justement dénoncer ce que toi et moi avons vécu à l’école. Ils outillent les jeunes du préscolaire à justement dénoncer et contrer toutes violences faite auprès d’eux.
    J’ai le goût aussi de te dire à toi et à ta famille, que vous en vallez la peine. Misez sur vous et ceux avec qui vous êtes bien. Qu’avec le temps vous aller vous en sortire et cela beaucoup plus fort. Continuer à sensibiliser l’entourage autour de vous. C’est la meilleur arme pour contrer toute cette violence. On peu s’en sortire si on s’unie pour le dire.
    Salut! Marie-Claude Janelle

  12. Présentement ont ne sais plus ou se tourné, Je m’appelle Vicki j’ai 17 ans j’ai commencer l’éducation aux adulte au centre le Vallon à Papineauville, depuis seulement 4 mois, et la direction me dit que je serais bonne à faire du ménage et ont m’oblige a faire un stage si non je serais hors de l’école, j’ai déjà fait 3 stages complètés depuis 2 ans, moi s’est de terminer mon secondaire et avoir l’aide donc je n’es pas, J’ai aimé vraiment votre commentaire dans le journal le droit qui dit( Que France Rainville estime que les direction D’écoles ont une part importante de responsabilités ) Ma Mami qui est responsable de moi a tout fais pour m’aider car mon moral étais pas bien après la réunion avec la direction nous nous sommes sentie non écoutées et non appuyées. j’ai appeller dans une autre école des adultes et le stage n’est pas obligatoire durant notre apprentissage pour finir mon secondaire. Je pense que il a un problème dans l’éducation du Québec

    • Bonjour,
      premièrement je t’invite à aller plus haut vu les circonstances.
      C’est à dire à mon avis appeler à la commission scolaire de votre école et parler avec eux de ce qui se passe.
      Expliquer leur ce qui vous arrive…. Si vous voulez que ca change parfois il faut aller plus haut pour ce faire entendre. Eux ils seront plus en mesure de vous aider. Il ne faut pas baisser les bras il y aura quelqu’un qui vous écoutera pour par la suite vous aider!

      Isabelle Marchand

  13. bonjour isabelle marchand je m’appelle francis et j’ai aimerai beaucoup parler a maxine pas ce que moi aussi j’ai vécu de intimidation


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :